Formations 2018

Mécanique

Les essais , et sont souvents associés aux . Ensemble, ils caractérisent l'environnement dans lequel un équipement est amener à être utilisé, son profil de vie.
Les complètent ces environnements pour des produits électriques et électroniques. 
L'ensemble s'incrit dans des programmes de dont la sévérité découle de la criticité des matériels.
 
 
 

 

Une excitation vibratoire trop importante peut être entraînée par une excitation des modes propres (fréquences de résonance) de la structure. Une (ou plusieurs) source(s) génère(nt) des vibrations sur un mode propre de vibration de la structure, l'amplitude de la vibration de la structure est alors très supérieure à l'amplitude de l'excitation et peut donc en provoquer la ruine par fatigue. L'expertise consiste ici à identifier les modes de vibrations de la structure.
 ... 
()

A l’inverse des formations décrivant une méthodologie lourde et rigide de personnalisation d’essais, ce stage propose une vision pragmatique et intuitive du domaine.
L’objectif du stage est de permettre à l’auditeur de comprendre et de s’approprier  la méthodologie de la démarche de personnalisation des essais par le biais d’une approche pragmatique et pratique. Pour cela, l’ensemble des points du programme sera illustré par des démonstrations et des études à l’aide de nos moyens logiciels.
Ce stage fournit les connaissances de base de la méthode, de la prise en compte de l’environnement mécanique d’un produit à la rédaction de la spécification d’essais à mettre en œuvre en laboratoire.

 

Responsables produits, chefs de projets, techniciens et ingénieurs de bureaux d’études, ayant la responsabilité de la conception, de la définition de spécifications d’essais, ou du suivi de campagnes d’essais de qualification d’équipements.

 

  • Comprendre comment recenser et synthétiser l’environnement mécanique d’un produit/système par la voie expérimentale, numérique ou documentaire. Introduire le concept de profil de vie.
  • Sécuriser la définition des environnements par des méthodes statistiques.
  • Savoir définir et établir une spécification d’essais.
  • Adapter ses résultats à l’application sur moyens d’essais en laboratoire.
  • Prendre en compte les résultats dans le dimensionnement des produits/systèmes.

 


Le but principal de cette formation est de sensibiliser les participants aux mesures mécaniques, vibrations et chocs, pour réaliser ou superviser des essais.
Elle permet de mieux percevoir la réalité et la pertinence des grandeurs physiques mises en jeu et mesurables mais également d'optimiser la définition d'un essai et de son déroulement.
En plus du rappel des notions théoriques essentielles et d'apporter une expérience quotidienne des essais, les démonstrations mises en œuvre et l'appui des moyens d'essais du laboratoire mécanique permettent d'appréhender, de façon concrète, la réalité des différentes grandeurs physiques à intégrer et les mesures réalisables.

 

  • Les techniciens de laboratoires d'essais vibratoires débutants ou les techniciens expérimentés souhaitant valider leurs connaissances expérimentales.
  • Les responsables produit, les chefs de projet, les ingénieurs ou les techniciens non spécialistes de ce type de mesures mais ayant la responsabilité du suivi des essais.

 

  • Maitriser les fondamentaux de la mécanique vibratoire et utiliser les grandeurs physiques caractéristiques du comportement dynamique d'une structure.
  • Identifier les différents types de vibrations et de chocs, ainsi que leurs objectifs.
  • Déterminer le moyen d'essai, l'instrumentation associée et l'outillage en fonction du programme et du matériel à tester.
  • Savoir conduire et mener des essais de vibration et choc en définissant le besoin en montage d'essais et la stratégie de pilotage.
  • Interpréter les résultats obtenus.

 


Le but principal de cette formation est de sensibiliser les participants aux mesures mécaniques, vibrations et chocs, pour réaliser ou superviser des essais.
Elle permet de mieux percevoir la réalité et la pertinence des grandeurs physiques mises en jeu et mesurables mais également d'optimiser la définition d'un essai et de son déroulement.
En plus du rappel des notions théoriques essentielles et d'apporter une expérience quotidienne des essais, les démonstrations mises en œuvre et l'appui des moyens d'essais du laboratoire mécanique permettent d'appréhender, de façon concrète, la réalité des différentes grandeurs physiques à intégrer et les mesures réalisables.

 

  • Les techniciens de laboratoires d'essais vibratoires débutants ou les techniciens expérimentés souhaitant valider leurs connaissances expérimentales.
  • Les responsables produit, les chefs de projet, les ingénieurs ou les techniciens non spécialistes de ce type de mesures mais ayant la responsabilité du suivi des essais.

 

  • Maitriser les fondamentaux de la mécanique vibratoire et utiliser les grandeurs physiques caractéristiques du comportement dynamique d'une structure.
  • Identifier les différents types de vibrations et de chocs, ainsi que leurs objectifs.
  • Déterminer le moyen d'essai, l'instrumentation associée et l'outillage en fonction du programme et du matériel à tester.
  • Savoir conduire et mener des essais de vibration et choc en définissant le besoin en montage d'essais et la stratégie de pilotage.
  • Interpréter les résultats obtenus.

 


Cette formation, très pratique, est dispensée pour sa grande majorité directement sur moyens d’essais. Une visite pédagogique des installations du laboratoire complétera les travaux pratiques sur une installation d’essais dédiée pour la formation.
Le formateur partagera son expérience quotidienne des essais avec les stagiaires afin qu’ils soient préparés à mettre en œuvre des essais en toute autonomie lors du retour dans leur laboratoire.
Comme d’autres, ce stage est réalisable dans votre laboratoire avec vos moyens d’essai.

  • Aux techniciens ou ingénieurs de laboratoires d'essais vibratoires débutants, aux techniciens expérimentés dans le démarrage d’essais souhaitant devenir autonome dans la mise en œuvre et la programmation des essais.
  • Aux techniciens de maintenance ayant à prendre la responsabilité de moyens d’essai électrodynamiques. Aux ingénieurs et techniciens demandeurs d’essais.
  • Connaître les différents éléments constitutifs de l’ensemble générateur électrodynamique de vibrations
  • Déterminer le moyen d'essai, l'instrumentation associée et l'outillage en fonction du programme d’essais et du matériel à tester.
  • Savoir préparer, programmer et conduire un essai de vibration ou de choc, en conformité avec les normes applicables et jusqu’à fourniture du rapport d’essai

Cette formation, très pratique, est dispensée pour sa grande majorité directement sur moyens d’essais. Une visite pédagogique des installations du laboratoire complétera les travaux pratiques sur une installation d’essais dédiée pour la formation.
Le formateur partagera son expérience quotidienne des essais avec les stagiaires afin qu’ils soient préparés à mettre en œuvre des essais en toute autonomie lors du retour dans leur laboratoire.
Comme d’autres, ce stage est réalisable dans votre laboratoire avec vos moyens d’essai.

  • Aux techniciens ou ingénieurs de laboratoires d'essais vibratoires débutants, aux techniciens expérimentés dans le démarrage d’essais souhaitant devenir autonome dans la mise en œuvre et la programmation des essais.
  • Aux techniciens de maintenance ayant à prendre la responsabilité de moyens d’essai électrodynamiques. Aux ingénieurs et techniciens demandeurs d’essais.
  • Connaître les différents éléments constitutifs de l’ensemble générateur électrodynamique de vibrations
  • Déterminer le moyen d'essai, l'instrumentation associée et l'outillage en fonction du programme d’essais et du matériel à tester.
  • Savoir préparer, programmer et conduire un essai de vibration ou de choc, en conformité avec les normes applicables et jusqu’à fourniture du rapport d’essai

Le but du stage est d’appréhender de manière globale les contraintes et enjeux associés à une campagne de qualification en séisme au travers des différentes étapes : définition du protocole d’essais, la préparation des essais (pré-qualification par calcul, conception des outillages d’essais, définition des servitudes et de l’instrumentation), la réalisation des essais et interprétation des résultats et du rapport d’essai.
Les démonstrations à l’aide des bancs bi-axiaux du laboratoire permettront d’illustrer et d’appréhender de manière plus concrète les grandeurs physiques associées aux essais de séisme.

 

Responsables produits, chefs de projets, techniciens et ingénieurs de bureaux d’études, ayant la responsabilité de la conception, de la définition de spécifications d’essais, ou du suivi de campagnes d’essais de qualification d’équipements à destination de l’industrie nucléaire ou étant soumis à des exigences de tenue aux sollicitations de séisme.

 

  • Identifier et comprendre les phénomènes vibratoires et chocs spécifiques aux phénomènes de séisme, ainsi que les exigences qui y sont associées.
  • Interpréter les grandeurs caractéristiques et les paramètres permettant la définition et l’analyse d’un essai de séisme.
  • Connaitre les différents documents normatifs et spécifications d’essais de séismes.
  • Comprendre les différentes étapes d’une campagne de qualification en séisme, de la préparation amont jusqu’à la compréhension du rapport d’essai.

Le but du stage est d’appréhender de manière globale les contraintes et enjeux associés à une campagne de qualification en séisme au travers des différentes étapes : définition du protocole d’essais, la préparation des essais (pré-qualification par calcul, conception des outillages d’essais, définition des servitudes et de l’instrumentation), la réalisation des essais et interprétation des résultats et du rapport d’essai.
Les démonstrations à l’aide des bancs bi-axiaux du laboratoire permettront d’illustrer et d’appréhender de manière plus concrète les grandeurs physiques associées aux essais de séisme.

 

Responsables produits, chefs de projets, techniciens et ingénieurs de bureaux d’études, ayant la responsabilité de la conception, de la définition de spécifications d’essais, ou du suivi de campagnes d’essais de qualification d’équipements à destination de l’industrie nucléaire ou étant soumis à des exigences de tenue aux sollicitations de séisme.

 

  • Identifier et comprendre les phénomènes vibratoires et chocs spécifiques aux phénomènes de séisme, ainsi que les exigences qui y sont associées.
  • Interpréter les grandeurs caractéristiques et les paramètres permettant la définition et l’analyse d’un essai de séisme.
  • Connaitre les différents documents normatifs et spécifications d’essais de séismes.
  • Comprendre les différentes étapes d’une campagne de qualification en séisme, de la préparation amont jusqu’à la compréhension du rapport d’essai.

Ce stage apporte une vision globale de la norme RTCA DO 160, sections climatiques et mécaniques, permettant de gérer les différentes phases de la qualification d'un équipement aéronautique, de l'élaboration du plan de qualification jusqu'à la livraison d'un rapport d'essais, en passant par les tests.
Bénéficiant de la proximité du laboratoire, chaque environnement sera illustré par des expérimentations grandeurs réelles, des présentations lors de visites pédagogiques en laboratoire ou des démonstrations imagées en salle, permettant une confrontation directe avec la problématique pour une meilleure compréhension.

Ingénieurs et techniciens du secteur aéronautique en charge de la conception, de l’intégration et/ou de la qualification complète d’équipements embarqués sur aéronef. Ingénieurs et techniciens confrontés à la mise en œuvre des essais climatiques et mécaniques du domaine aéronautique.

  • Identifier et comprendre les phénomènes climatiques, vibratoires et chocs, ainsi que les exigences de la RTCA DO 160 qui y sont liées.
  • Evaluer pour anticiper les sollicitations que subissent les équipements lors des qualifications et au cours de leur cycle de vie.
  • Comprendre, spécifier et mettre en œuvre les essais climatiques et mécaniques de la RTCA DO 160

Ce stage apporte une vision globale de la norme RTCA DO 160, sections climatiques et mécaniques, permettant de gérer les différentes phases de la qualification d'un équipement aéronautique, de l'élaboration du plan de qualification jusqu'à la livraison d'un rapport d'essais, en passant par les tests.
Bénéficiant de la proximité du laboratoire, chaque environnement sera illustré par des expérimentations grandeurs réelles, des présentations lors de visites pédagogiques en laboratoire ou des démonstrations imagées en salle, permettant une confrontation directe avec la problématique pour une meilleure compréhension.

Ingénieurs et techniciens du secteur aéronautique en charge de la conception, de l’intégration et/ou de la qualification complète d’équipements embarqués sur aéronef. Ingénieurs et techniciens confrontés à la mise en œuvre des essais climatiques et mécaniques du domaine aéronautique.

  • Identifier et comprendre les phénomènes climatiques, vibratoires et chocs, ainsi que les exigences de la RTCA DO 160 qui y sont liées.
  • Evaluer pour anticiper les sollicitations que subissent les équipements lors des qualifications et au cours de leur cycle de vie.
  • Comprendre, spécifier et mettre en œuvre les essais climatiques et mécaniques de la RTCA DO 160

Le but principal de cette formation est de sensibiliser les participants aux phénomènes dynamiques (vibration, choc, fatigue…).
Les démonstrations adjointes aux présentations théoriques permettent de visualiser et de comprendre les phénomènes de résonance, d'amplification et d'amortissement, d'appréhender l'origine et les caractéristiques des différents types de sollicitations.

 

Responsables produits, chefs de projet, techniciens et ingénieurs BE, responsables qualité ou méthode non spécialistes des essais mécaniques mais ayant à prendre en compte les contraintes mécaniques.

 

  • Identifier et comprendre les phénomènes vibratoires et chocs, ainsi que les exigences qui y sont liées.
  • Evaluer pour anticiper les sollicitations que subissent les équipements lors des qualifications et au cours de leur cycle de vie.
  • Connaître les exigences des principales normes afin de les traiter en amont dès la phase de conception.
  • Savoir utiliser les outils, essais et calculs, au service du développement.

 


Le but principal de cette formation est de sensibiliser les participants aux phénomènes dynamiques (vibration, choc, fatigue…).
Les démonstrations adjointes aux présentations théoriques permettent de visualiser et de comprendre les phénomènes de résonance, d'amplification et d'amortissement, d'appréhender l'origine et les caractéristiques des différents types de sollicitations.

 

Responsables produits, chefs de projet, techniciens et ingénieurs BE, responsables qualité ou méthode non spécialistes des essais mécaniques mais ayant à prendre en compte les contraintes mécaniques.

 

  • Identifier et comprendre les phénomènes vibratoires et chocs, ainsi que les exigences qui y sont liées.
  • Evaluer pour anticiper les sollicitations que subissent les équipements lors des qualifications et au cours de leur cycle de vie.
  • Connaître les exigences des principales normes afin de les traiter en amont dès la phase de conception.
  • Savoir utiliser les outils, essais et calculs, au service du développement.

 


A l’inverse des formations décrivant une méthodologie lourde et rigide de personnalisation d’essais, ce stage propose une vision pragmatique et intuitive du domaine.
L’objectif du stage est de permettre à l’auditeur de comprendre et de s’approprier  la méthodologie de la démarche de personnalisation des essais par le biais d’une approche pragmatique et pratique. Pour cela, l’ensemble des points du programme sera illustré par des démonstrations et des études à l’aide de nos moyens logiciels.
Ce stage fournit les connaissances de base de la méthode, de la prise en compte de l’environnement mécanique d’un produit à la rédaction de la spécification d’essais à mettre en œuvre en laboratoire.

 

Responsables produits, chefs de projets, techniciens et ingénieurs de bureaux d’études, ayant la responsabilité de la conception, de la définition de spécifications d’essais, ou du suivi de campagnes d’essais de qualification d’équipements.

 

  • Comprendre comment recenser et synthétiser l’environnement mécanique d’un produit/système par la voie expérimentale, numérique ou documentaire. Introduire le concept de profil de vie.
  • Sécuriser la définition des environnements par des méthodes statistiques.
  • Savoir définir et établir une spécification d’essais.
  • Adapter ses résultats à l’application sur moyens d’essais en laboratoire.
  • Prendre en compte les résultats dans le dimensionnement des produits/systèmes.

 


Le but principal de ce stage est d’aborder d’une manière pragmatique et pratique la complémentarité, les avantages, inconvénients et limites entre des essais physiques et une qualification simulation numérique.
Le stage présente également les services proposés par la simulation pour la préparation des essais, notamment sur le dimensionnement, la validation du comportement dynamique et la stratégie de pilotage des outillages de fixation des équipements en tests sur les générateurs électrodynamiques de vibrations.
Les séquences théoriques sont concrétisées par des démonstrations à l’aide des moyens du laboratoire et des outils de calcul de structure et de calcul de dommage par fatigue de notre département ingénierie.

 

Chefs de projets, techniciens et ingénieurs de bureaux d’études, ayant la responsabilité de la réalisation ou du suivi de campagnes d’essais mécaniques. Technicien et ingénieurs débutants en simulation.

 

  • Maîtriser les fondamentaux de la mécanique vibratoire et utiliser  les grandeurs physiques caractéristiques du comportement dynamique d’une structure
  • Identifier et comprendre les phénomènes vibratoires et chocs, les exigences qui y sont associées et les moyens de les mettre en œuvre en laboratoire
  • Acquérir les bases en simulation numérique vibratoire
  • Appréhender le  dommage par fatigue
  • Savoir associer les outils, essais et calculs au service du développement

 


Le but principal de ce stage est d’aborder d’une manière pragmatique et pratique la complémentarité, les avantages, inconvénients et limites entre des essais physiques et une qualification simulation numérique.
Le stage présente également les services proposés par la simulation pour la préparation des essais, notamment sur le dimensionnement, la validation du comportement dynamique et la stratégie de pilotage des outillages de fixation des équipements en tests sur les générateurs électrodynamiques de vibrations.
Les séquences théoriques sont concrétisées par des démonstrations à l’aide des moyens du laboratoire et des outils de calcul de structure et de calcul de dommage par fatigue de notre département ingénierie.

 

Chefs de projets, techniciens et ingénieurs de bureaux d’études, ayant la responsabilité de la réalisation ou du suivi de campagnes d’essais mécaniques. Technicien et ingénieurs débutants en simulation.

 

  • Maîtriser les fondamentaux de la mécanique vibratoire et utiliser  les grandeurs physiques caractéristiques du comportement dynamique d’une structure
  • Identifier et comprendre les phénomènes vibratoires et chocs, les exigences qui y sont associées et les moyens de les mettre en œuvre en laboratoire
  • Acquérir les bases en simulation numérique vibratoire
  • Appréhender le  dommage par fatigue
  • Savoir associer les outils, essais et calculs au service du développement

 


Notre adresse

Emitech - Service Formation

3, rue des Courdriers - CAP 78
ZA de l'Observatoire
78180 Montigny le Bretonneux
01 30 57 86 39

vCard QRcode

Derniers Tweets