bourgoin-jallieu


 

Les normes préconisant la méthodologie de personnalisation sont difficilement exploitables en direct. L’absence de sévérités d’essais ou les propositions refuges décorrélées de la réalité perturbent au premier contact. Cette formation permet de comprendre la démarche de ces normes et surtout d’éviter les pièges des valeurs refuges. Les exposés dirigent l’auditeur au travers de ces normes pour en déterminer et en comparer les données utiles permettant de définir des essais simples.

Responsables produits, chefs de projets, techniciens et ingénieurs de bureaux d’études, ayant la responsabilité de la conception, de la définition de spécifications d’essais climatiques, ou du suivi de campagnes d’essais de qualification d’équipements.

  • Comprendre les principes de la démarche de personnalisation préconisés par les normes d’essais climatiques du domaine militaire MIL STD 810, STANAG 4370, DEF STAN 00 35 et GAM EG13
  • Connaitre les différences entre les normes MIL STD 810, STANAG 4370, DEF STAN 00 35 et GAM EG13 et les objectifs de chacune
  • Savoir interpréter ces normes et utiliser les banques de données pour définir des essais simples en évitant les valeurs refuges décorrélées de la réalité

Lors des essais de susceptibilité, la validité de l'essai pour la qualification dépend de nombreux facteurs, et un produit peut être déclaré "compliant" alors qu'il sera facilement perturbé en situation réelle. Ce stage dresse les points critiques permettant de faire un essai dimensionnant, de rédiger une procédure d'essai correcte, de prévoir les moyens d'essai, de définir les exigences pour les filtres de l'équipement et des bancs d'essai.

 Cette formation est orientée vers la pratique. Des mesures d’émissions conduites et rayonnées seront effectuées. L’influence des set-ups sera observée.

  • Ingénieurs hardware ayant besoin de comprendre les essais ou de les conduire sur des équipements ou des systèmes.
  • Techniciens suivant les essais ou testant les équipements et systèmes.
  • Chefs de projet et responsables programmes validant les essais des équipements dont ils ont la charge.
  • Techniciens ou Ingénieurs rédigeant des procédures d'essais.
  • Pour les concepteurs, anticipation de ce qui se passera sur le produit pendant les essais et possibilité de spécifier les bancs de test au regard des exigences d’émission 
  • Pour les techniciens d’essais, vérifications des set-ups et des appareils de test 
  • Pour les chefs de projet et les Responsables Programme, être capable de décider si un rapport d’essai peut-être utilisé pour la matrice de conformité.
  • Prendre en compte les détails nécessaires à une rédaction de procédure permettant la reproductibilité.

Cette formation, très pratique, est dispensée pour sa grande majorité directement sur moyens d’essais. Une visite pédagogique des installations du laboratoire complétera les travaux pratiques sur une installation d’essais dédiée pour la formation.

Le formateur partagera son expérience quotidienne des essais avec les stagiaires afin qu’ils soient préparés à mettre en œuvre des essais en toute autonomie lors du retour dans leur laboratoire.

Comme d’autres, ce stage est réalisable dans votre laboratoire avec vos moyens d’essai.

  • Aux techniciens ou ingénieurs de laboratoires d'essais vibratoires débutants, aux techniciens expérimentés dans le démarrage d’essais souhaitant devenir autonome dans la mise en œuvre et la programmation des essais.
  • Aux techniciens de maintenance ayant à prendre la responsabilité de moyens d’essais électrodynamiques.
  • Connaître les différents éléments constitutifs de l’ensemble générateur électrodynamique de vibrations
  • Déterminer le moyen d'essai, l'instrumentation associée et l'outillage en fonction du programme d’essais et du matériel à tester
  • Savoir préparer, programmer et conduire un essai de vibration ou de choc, en conformité avec les normes applicables et jusqu’à fourniture du rapport d’essai

Le but du stage est d’appréhender de manière globale les contraintes et enjeux associés à une campagne de qualification en séisme au travers des différentes étapes : définition du protocole d’essais, la préparation des essais (pré-qualification par calcul, conception des outillages d’essais, définition des servitudes et de l’instrumentation), la réalisation des essais et interprétation des résultats et du rapport d’essai.

Les démonstrations à l’aide des bancs bi-axiaux du laboratoire permettront d’illustrer et d’appréhender de manière plus concrète les grandeurs physiques associées aux essais de séisme.

Responsables produits, chefs de projets, techniciens et ingénieurs de bureaux d’études, ayant la responsabilité de la conception, de la définition de spécifications d’essais, ou du suivi de campagnes d’essais de qualification d’équipements à destination de l’industrie nucléaire ou étant soumis à des exigences de tenue aux sollicitations de séisme.

  • Identifier et comprendre les phénomènes vibratoires et chocs spécifiques aux phénomènes de séisme, ainsi que les exigences qui y sont associées.
  • Interpréter les grandeurs caractéristiques et les paramètres permettant la définition et l’analyse d’un essai de séisme.
  • Connaitre les différents documents normatifs et spécifications d’essais de séismes.
  • Comprendre les différentes étapes d’une campagne de qualification en séisme, de la préparation amont jusqu’à l'interprétation des résultats intégrés dans le rapport d’essai.

Le but principal de ce stage est d’aborder d’une manière pragmatique et pratique la complémentarité, les avantages, inconvénients et limites entre des essais physiques et une qualification simulation numérique.

Le stage présente également les services proposés par la simulation pour la préparation des essais, notamment sur le dimensionnement, la validation du comportement dynamique et la stratégie de pilotage des outillages de fixation des équipements en tests sur les générateurs électrodynamiques de vibrations.

Les séquences théoriques sont concrétisées par des démonstrations à l’aide des moyens du laboratoire et des outils de calcul de structure et de calcul de dommage par fatigue de notre département ingénierie.

Chefs de projets, techniciens et ingénieurs de bureaux d’études, ayant la responsabilité de la réalisation ou du suivi de campagnes d’essais mécaniques. Techniciens et ingénieurs débutants en simulation.

  • Maîtriser les fondamentaux de la mécanique vibratoire et utiliser  les grandeurs physiques caractéristiques du comportement dynamique d’une structure
  • Identifier et comprendre les phénomènes vibratoires et chocs, les exigences qui y sont associées et les moyens de les mettre en œuvre en laboratoire
  • Acquérir les bases en simulation numérique vibratoire
  • Appréhender le  dommage par fatigue
  • Savoir associer les outils, essais et calculs au service du développement

Le but principal de cette formation est de sensibiliser les participants aux mesures mécaniques, vibrations et chocs, pour réaliser ou superviser des essais.

Elle permet de mieux percevoir la réalité et la pertinence des grandeurs physiques mises en jeu et mesurables mais également d'optimiser la définition d'un essai et de son déroulement.

En plus du rappel des notions théoriques essentielles et d'apporter une expérience quotidienne des essais, les démonstrations mises en œuvre et l'appui des moyens d'essais du laboratoire mécanique permettent d'appréhender, de façon concrète, la réalité des différentes grandeurs physiques à intégrer et les mesures réalisables.

  • Les techniciens de laboratoires d'essais vibratoires débutants ou les techniciens expérimentés souhaitant valider leurs connaissances expérimentales.
  • Les responsables produit, les chefs de projet, les ingénieurs ou les techniciens non spécialistes de ce type de mesures mais ayant la responsabilité du suivi des essais.
  • Maîtriser les fondamentaux de la mécanique vibratoire et utiliser les grandeurs physiques caractéristiques du comportement dynamique d'une structure.
  • Identifier les différents types de vibrations et de chocs, ainsi que leurs objectifs.
  • Déterminer le moyen d'essai, l'instrumentation associée et l'outillage en fonction du programme et du matériel à tester.
  • Savoir conduire et mener des essais de vibration et choc en définissant le besoin en montage d'essais et la stratégie de pilotage.
  • Interpréter les résultats obtenus.

Centre de Bourgoin

49 Boulevard du Pré Pommier
38300 BOURGOIN-JALLIEU
Tél. : 04 77 81 55 00
Fax : 04 77 81 55 01
Email : bourgoin@environnetech.fr

QRcode du centre

Plus d'informations

 

Téléchargez moi


l m m j v s d
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
 

Notre adresse

Emitech - Service Formation

32, avenue des Trois Peuples
78180 Montigny le Bretonneux
01 85 76 43 02

Qualiopi

Qualiopi

 

Notre Organisme de Formation est certifié Qualiopi (La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d’action suivante : ACTIONS DE FORMATION), qualifié OPQF et est référencé au Datadock

Groupe Emitech -

Derniers Tweets

  • Bon réveillon et bonne année 2022 🎉 https://t.co/bIoJSFtCQX

    Il y a 2 semaines 6 jours
  • Nous vous attendons au stand Hall 7, allée F, stand n°47 à l'occasion du World Nuclear Exhibition (à Paris… https://t.co/ERsn8bfZDW

    Il y a 1 mois 2 semaines